casque jet

Quel casque jet acheter et comment le choisir ?

De nombreux motards profitent déjà des particularités des casques jets. Pour faire simple, il s’agit d’un style de casque ouvert avec un large champ de vision. Son atout réside ainsi dans son écran principal, disponible en différentes configurations et pouvant assurer de multiples rôles. Toutefois, avec les infinités des casques jets sur le marché, le choix devient difficile. Voici des astuces pour vous aider à bien choisir votre casque jet.

Choisir la bonne marque de casque jet

La fabrication des casques jet reposent sur les mêmes principes. Seules la notoriété de la marque et la technologie d’élaboration les différencient. Quand il est question d’éléments de protections pour motards, des enseignes sont plus recommandées que d’autres. À titre d’exemple, il y a les producteurs comme SHARK, KOKPIT, ARAI ou HJC. Se tourner vers de tels fabricants porte gage d’un matériel de qualité. Les calottes en fibre de verre qu’ils produisent respectent des homologations. A titre d’illustration, il y a la certification P, J ou J/P garantissant un produit testé avant d’être mis sur le marché. Évidemment, vous n’allez pas commander un modèle les yeux fermés. Les caractéristiques comme le confort, la légèreté, les options, etc. sont à prendre en considération. Faire usage d’un casque jet vous permet de pouvoir sentir le vent tout en roulant. Vous pouvez aussi partir sur des marques de casques jet plus vintage comme Bell.

Casque jet pour rouler en ville

Vous pouvez sélectionner votre casque jet selon le type de route emprunté. En zone urbaine, par exemple, il y a moins d’air qui circule dans l’équipement par rapport aux voies plus dégagées. L’écran ne sert pas seulement à protéger vos yeux, mais contribue aussi à la réduction des bruits. Il en est de même pour la saison durant laquelle vous portez l’équipement. En été, il rafraîchit l’intérieur de la calotte. En hiver, votre visage va être trop exposé au froid. Si vous prévoyez des longs trajets, il vaut mieux vous vous orienter vers un casque intégrable. Cette catégorie se distingue par des innovations telles qu’une vitre antibuée, un dispositif antisolaire, un large écran… Vous pouvez également élever votre niveau de protection via des accessoires comme une mentonnière amovible.

Un casque jet adapté

Sachez d’abord qu’un casque jet se décline en quatre configurations : les bols, les rétros, les urbains et les jets Grand Tourisme ou GT. Chaque style dispose de ses atouts et ses faiblesses. Les calottes « bols » sont réputées par leur look irrésistible et exquis, tandis que leur protection est minimale. Les versions rétros se différencient par leur apparence des années 80-90. Au moment de l’achat, il faudra vérifier leur compatibilité avec d’autres équipements. Quant aux prototypes urbains, ce sont les casques jet les plus classiques. Vous en avez besoin pour vos trajets au quotidien. Concernant les jets GT, ceux-ci sont réservés aux longs déplacements. Ils ont plus de fonctions et sont de ce fait plus onéreux. Vous pouvez inclure des options supplémentaires pour un usage satisfaisant. Par ailleurs, l’esthétique et les coloris sont destinés à combler toutes les attentes.